« Marchands d’angoisse » de Mohamed Amara

« Marchands d’angoisse, le Mali tel qu’il est, tel qu’il pourrait être »

de Mohamed Amara, Edition Grandvaux.

Le Mali agonise, tiraillé entre l’image fictive de « belle démocratie » des années 1990 et la situation cauchemardesque actuelle : narcoterrorisme au quotidien, inégalités sociales grandissantes et injustices prégnantes. Pendant ce temps, les angoisses des populations se développent et deviennent le terreau de violences exacerbées : angoisse de la pensée unique, angoisse des conflits intercommunautaires, angoisse de la pauvreté, angoisse de la pression sociale, angoisse d’un Etat dominant et écrasant, angoisse des élites corrompues et des citoyens corruptibles.

Mohamed Amara, en tant que sociologue et enfant du pays, envisage des solutions.

« Le Mali doit penser son futur en termes de développement des libertés, de justices et d’un droit au bonheur pour tous. »

Mohamed Amara sera présent au débat « L’avenir du patrimoine africain : circulation, restitution, coopération ? » organisé par l’ACAP le 13 février (voir page « évènements »).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *