Question / réponse : Quels sont les records d’enchères en art africain et précolombien ?

L’œuvre africaine la plus chère est une statue Sénoufo (Côte-d’Ivoire) ayant appartenu à l’homme d’affaire américain Myron Kunin (1928-2013). Elle a été réalisée par le Maître de Sikasso (XIXème-début XXème siècle), un artiste anonyme dont on ne connaît que deux autres figures du même type. Celle de Kunin se vendit 12 037 000 Dollars (10 507 422 Euros) le 11 novembre 2014 chez Sotheby’s New York.

 

 

L’œuvre précolombienne la plus chère est une statue Maya (Mexique) ayant appartenu à l’industriel suisse Henry Law. Unique en son genre, cette sculpture en stuc polychrome est datée entre le VIème et le Xème siècle. Elle se vendit 2 500 000 Euros le 21 mars 2011 à Drouot.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *